ZOOM sur…Cécile Marie

Cette semaine, découvrons l’artiste Cécile Marie

Née en 1953, Cécile Marie vit et travaille à Paris. Diplômée de l’Ecole nationale supérieure des Beaux-arts de Paris, elle a pratiqué la peinture, le dessin, la mosaïque et la calligraphie chinoise. Ses nombreux voyages lui ont permis d’approfondir une démarche de synthèse entre le trait et le peint où la calligraphie agit comme l’une de ses composantes.

A Paray-le-Monial : 

Le musée du Hiéron présente Bande, une oeuvre sur papier népalais dans laquelle l’artiste joue sur les effets de fissures.

papier népalais

D’autres œuvres de Cécile Marie appartenant aux collections permanentes du musée sont exposées dans les cabinets bas.

A Dijon :

Le musée d’Art sacré expose Carbones, Croix ou Prière à Malevitch et Carbones, Bande. À partir de 1991, le papier carbone a été au centre de l’oeuvre de Cécile Marie. C’est avec ce matériau, antiquité de la bureautique, explorant d’abord la technique du froissement, qu’elle a développé la thématique du pli. Le pli montre autant qu’il cache et le thème du secret lui est donc lié. Ses compositions noires ou monochromes, bandes monumentales horizontales, nous entraînent vers une métaphore du temps tandis que ses polyptyques en forme de croix, posant un signe universel, questionnent Peinture et Écriture sur une même surface.

Peinture polyface, Cécile Marie

 

Le musée du Hiéron prête au musée d’Art sacré de Dijon un triptyque de sa collection, Polyface, réalisé par l’artiste en 2004 dans la veine des retables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *