Presse


Contact presse :  03 85 81 24 65 / [email protected]


Revue de presse  Divines joailleries – L’art de Joseph Chaumet (1852-1928)

Divines joailleries
Via Vitae est un trésor national ! Cette œuvre monumentale réalisée par l’orfèvre-joailler Joseph Chaumet est à découvrir au musée du Hiéron, à Paray-le-Monial, en Bourgogne…
Lire l’article en PDF
Hélène Arsanger | Les Veillées des Chaumières | 31 décembre 2014

Divines joailleries
From 14 Jun 14 to 4 Jan 15 the Hieron Museum hosts an exhibition devoted to the silversmith and jeweller Joseph Chaumet…
Lire l’article en PDF
Claudie Violette | Collection Pan-Arab Luxury Magazine | autumn 2014

Le rubis sujet de conférence
L’exposition “Divines joailleries”, de Joseph Chaumet, est l’occasion d’approfondir le travail autour de ces pierres précieuses.
Lire l’article en PDF
Richard Plaa | Le Journal de Saône-et-Loire | vendredi 10 octobre 2014

Royal !
On file admirer les bijoux et objets du grand joaillier Joseph Chaumet. Et surtout la Via Vitae, un trésor national de trois mètres de haut fait de différents marbres, d’albâtre et de pierres précieuses. En photo, la Couronne pour la statue de la Vierge, prêtée par Hyères.
Vanessa Krstic | Le Journal de la Maison | octobre 2014

Divines joailleries
Difficile de passer à côté de la Via Vitae, cette œuvre créée par Joseph Chaumet (…) Les Journées du patrimoine offrent l’occasion de découvrir cette exposition intitulée Divines joailleries ainsi que les collections permanentes du musée.
Lire l’article en PDF
Richard Plaa | Le Journal de Saône-et-Loire | vendredi 19 septembre 2014

Divines joailleries – l’Art de Joseph Chaumet
Depuis juin 2014, une exposition consacrée au savoir-faire joaillier exercé par Joseph Chaumet se tient au Musée du Hiéron dans la petite mais magnifique ville de Paray-le-Monial…
Lire l’article sur le blog legemmologue.com :
http://legemmologue.com/2014/09/08/divines-joailleries-lart-de-joseph-chaumet/
Marie Chabrol | legemmologue.com | lundi 8 septembre 2014

Les divines joailleries de Joseph Chaumet
L’orfèvrerie a-t-elle été créée d’abord pour parer le corps des femmes ou pour honorer l’esprit des dieux ? C’est cette question qui vient à l’esprit du visiteur devant la Via Vitae
Lire l’article en PDF
Eléonore Fournié | Le Monde des Religions | septembre/octobre 2014

Joseph Chaumet et la Via Vitae
Selon Daniel Alcouffe, la Via Vitae “figure parmi les monuments les plus étonnants de l’orfèvrerie française”, et il est surprenant que Joseph Chaumet (1852-1928), son “mystique auteur”, soit aussi le joaillier renommé du tout-Paris. En 1875 il épousa Marie, fille de Prosper Morel qui dirigeait alors l’entreprise…
Lire l’article en PDF
Diana Scarisbrick | Arts Sacrés | juillet/août 2014

Divines joailleries – L’art de Joseph Chaumet exposé à Paray-le-Monial
La Via Vitae (1894- 1904) fut une des œuvres monumentales créée par Joseph Chaumet, bijoutier de la fameuse maison Chaumet auquel il donna son nom. Cette œuvre fut conçue comme chef-d’œuvre dans la tradition des compagnonnages. Il est en effet de tradition qu’un compagnon, pour prouver qu’il est un ouvrier compétent, fabrique un chef-d’œuvre…
Lire l’article sur le site narthex.fr
http://www.narthex.fr/news/divines-joailleries-2013-l2019art-de-joseph-chaumet-expose-a-paray-le-monial
narthex.fr | mercredi 23 juillet 2014

Un petit bijou d’expo à Paray-le-Monial
Au cœur de la Bourgogne, le Musée d’art sacré du Hiéron nous en met plein les yeux avec les “Divines joailleries, l’art de Joseph Chaumet 1852-1928”. L’orfèvre de la place Vendôme, qui fournissait en diadèmes les cours d’Europe, a aussi laissé libre cours à son imagination, dans une œuvre à part, mélange de sculpture et de joaillerie.
Pierre Fageolle | Femme Actuelle | mardi 1er juillet 2014

Les divines joailleries signées Joseph Chaumet
Quatre minutes à couper le souffle ! La surprise est de taille lorsque l’extraordinaire Via Vitae, œuvre de Joseph Chaumet (1852-1928), tourne. L’imposante montagne de marbre bleu haute de trois mètres est à l’origine de la nouvelle exposition du musée du Hiéron…
Lire l’article en PDF
Martine Sautory | La Vie | jeudi 26 juin 2014

Divines joailleries – l’Art de Joseph Chaumet
Joseph Chaumet (1852-1928), homme très pieux et très croyant, s’est investi dans la défense de la foi catholique face aux grands bouleversements législatifs de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle, notamment la loi Combes. Il crée alors trois œuvres d’orfèvrerie religieuses spectaculaires : la Via Vitae, le Christus Vincit et la France Catholique
Lire l’article sur le site toutelaculture.com
http://toutelaculture.com/arts/expositions/expo-divines-joailleries-lart-de-joseph-chaumet-au-musee-dart-sacre-du-hieron/
Sandra Bernard | toutelaculture.com | mardi 17 juin 2014

Divines joailleries signées de la maison Chaumet
L’œuvre ne peut échapper à la vue du visiteur du musée du Hiéron. Enchâssée dans une cage de verre, c’est une débauche de trois tonnes de marbre, d’or, de diamants et de rubis que cette Via Vitae créée par le joaillier Chaumet entre 1894 et 1904. À l’époque la maison de la place Vendôme fournit en bijoux précieux toutes les têtes couronnées et les grands banquiers de la place…
Lire l’article en PDF
Meriem Souissi | L’été bleu, guide des loisirs 2014, supplément du JSL | dimanche 15 juin 2014

Hiéron : un écrin pour Chaumet
Cette exposition est véritablement exceptionnelle (…) Des pièces d’une très grande valeur, pour certaines jamais exposées, des prêts de collectionneurs privés, des objets rares permettent à cette exposition d’être unique en France. (…) La Via Vitae est un spectacle à elle toute seule et la remise en fonctionnement de son plateau tournant, voulu par Chaumet lui-même, permet d’apprécier tous les détails des scènes et de découvrir l’arrière de cette œuvre. (…) Un long travail de recherche a permis à Dominique Dendraël, conservatrice du musée du Hiéron, de réunir des pièces d’exception pour cette exposition. Le Christus Vincit, propriété d’un particulier, est exposé ici pour la première fois dans sa première réalisation, ainsi que dans une de ses trois reproductions. C’est une œuvre importante de Chaumet, tant par sa symbolique que par la recherche de sa réalisation. Or, diamant, saphir, rubis, jade, agate et labradorite la composent…
Lire l’article en PDF
Richard Plaa | Le Journal de Saône-et-Loire | dimanche 15 juin 2014

Divines joailleries – l’Art de Joseph Chaumet
(…) Joseph Chaumet consacra 10 ans de sa vie, entre 1894 et 1904, à la réalisation de cette œuvre monumentale, mesurant trois mètres de haut pour plus de trois tonnes. Sur les pentes d’une montagne constituée de 18 blocs de marbre, neuf groupes de figurines prennent place le long d’un chemin évoquant les épisodes marquants de la vie du Christ. Les 138 figurines illustrant les scènes sont des statuettes chryséléphantines, composées d’or et d’ivoire. (…) Une nouvelle mise en lumière de ce surprenant chef-d’œuvre à la croisée de la sculpture, de l’orfèvrerie et de la joaillerie.
Métiers d’Art | juin/juillet/août 2014

Divines joailleries – l’Art de Joseph Chaumet
Une exposition consacrée à l’orfèvre joaillier Joseph Chaumet qui a réalisé le remarquable Trésor National conservé au musée, la Via Vitae (1894-1904). (…) Le prêt exceptionnel de bijoux et d’objets d’art, dont certains n’ont jamais été exposés, contribuent à l’événement de la nouvelle mise en lumière de ce surprenant chef-d’œuvre…
Vous Magazine, bijoux, montres, accessoires | mai/juin/juillet 2014

Rien n’est trop beau pour Dieu
Parmi ses trésors, le musée d’art sacré du Hiéron de Paray-le-Monial en possède un unique, original, étonnant, somptueux au sens propre du terme : un monument d’orfèvrerie de trois mètres de haut composé de trois tonnes de marbre bleu, d’onyx, d’albâtre, d’or, d’ivoire, de cristal de roche, d’or et de rubis. Un monument sans aucune utilité pratique, un chef-d’œuvre au sens du compagnonnage, que Joseph Chaumet, célèbre joaillier de la Belle Epoque mais aussi fervent catholique, mit dix ans (entre 1894 et 1904) à réaliser…
Frère Philippe Markiewicz | Arts Sacrés | mai/juin 2014

 

Revue de presse , Une spiritualité au féminin

L’exposition propose un fascinant éventail d’œuvres. Ainsi Hélène Mugot a installé une couronne d’épines géante, à base de ceps de vignes, dont les extrémités sont pansées de cire. Au Hiéron, l’artiste a fait tomber, le long d’un mur, une pluie de gouttes de verre rouge. Tandis que Tania Mouraud a installé sur le sol de la chapelle du Saint-Sacrement deux écrans: une déambulation en silence le long du lac de Tibériade, sur l’un, contraste avec le brouhaha d’une rue de Jérusalem…
Lire l’article
Philippe Royer | Pèlerin | 26 septembre / 2 octobre 2013

Prétendre traiter « des femmes » et « du sacré » serait une entreprise doublement scabreuse si elle ne s’adossait pas concrètement à une exposition qui aborde ces sujets avec audace et justesse. Aucune tentative de définition, suivant en cela ce que Jérôme Alexandre dit du spirituel quand il pose « l’impossibilité de le définir, et même la ruse de ne pas l’atteindre, pour se donner quelque chance de le laisser nous surprendre ». Le rapprochement de « femme » et de « sacré » suscite des résonances multiples. En aborder quelques-unes ici nous engage à rester attentif à leur diversité au-delà de ce simple dossier.
Voir la couverture et une page du dossier en PDF
Voir le site d’Arts Sacrés qui consacre huit pages à l’exposition dans un passionnant dossier intitulé “Des femmes et du sacré” : http://www.arts-sacres.fr/numero-24/femmes-sacre.3837.php
Frère Philippe Markiewicz | Arts Sacrés | juillet/août 2013

La spiritualité est-elle sexuée ? Réparties sur deux sites, les artistes invitées par deux femmes, Madeleine Blondel et Dominique Dendraël, n’apportent aucune réponse dogmatique. Dix-huit créatrices, parmi lesquelles Rossella Bellusci, Isabelle Tournoud, Hélène Mugot, Catherine Gfeller, Cécile Marie et Carole Benzaken, investissent deux architectures remarquables à Paray-le-Monial et à Dijon. La grande diversité des œuvres présentées témoigne de la richesse du mot «spiritualité», incirconscriptible.
Colin Cyvoct | L’œil | juillet/août 2013

En deux lieux patrimoniaux d’exception, une soixantaine d’œuvres de dix-huit femmes artistes d’aujourd’hui dont Valérie Belin, Annick Roubinowitz, Valérie Colombel et Catherine Gfeller, explore la notion de spiritualité…
Dominique Blanc | Connaissance des Arts | juillet/août 2013

Au musée d’Art sacré de Dijon et au musée du Hiéron de Paray-le-Monial, le parcours se déploie en écho, mais sans obliger à une double visite. Les œuvres contemporaines y dialoguent avec les collections permanentes, rassemblant peintures et objets religieux. Une manière de réveiller les lieux.…
Lire l’article en PDF
ou sur le site de La Croix : http://www.la-croix.com/Culture/Expositions/Femmes-artistes-face-au-spirituel-2013-05-03-955928
Elodie Maurot | La Croix | samedi 4 mai 2013

Insérées au sein des collections permanentes, objets de souvenir et piété, ces œuvres contemporaines parfois détonnent, mais soulignent presque toutes, d’une façon ou d’une autre, la fragilité de l’existence, et la quête multiséculaire de spiritualité dans l’art…
Lire l’article en PDF
ou sur le site du Bien Public : http://www.bienpublic.com/grand-dijon/2013/05/03/une-spiritualite-au-feminin
Mayalen Gauthier | Le Bien Public | vendredi 3 mai 2013

Des œuvres vibrantes, mouvantes et émouvantes, qui révèlent le plus intime de leurs auteurs et instaurent entre elles un dialogue profond, sensible et mystérieux…
Anne Chauveau | TGV Magazine | mai 2013

L’exposition fait proposition de lectures à travers le choix d’un ensemble d’œuvres – dont certaines inédites – d’artistes féminines abordant la notion de spiritualité dans leur art…
Lire l’article en PDF
Spectacles Dijon | mai 2013

Dans un dialogue constant avec les collections permanentes de ces deux hauts lieux bourguignons, les œuvres présentées, quoique très différentes par leur nature et leur style, se font écho par les thématiques abordées…
Lire l’article en PDF : 130501_LeMondedesReligions
Virginie Larousse | Le Monde des Religions | mai/juin 2013

Audace et justesse. La démonstration est faite : il y a du spirituel dans nombre d’œuvres d’art actuel, indépendamment de la « spiritualité » de l’artiste…
Frère Philippe Markiewicz | Arts Sacrés | mai/juin 2013

De Valérie Belin à Carole Benzaken, elle nous emmène dans un voyage en onze thématiques : Etre-au-monde, Jardin clos, Transmutation, Corps en lumière……
Lire l’article en PDF :
Dominique Chauchat | Artaïssime | mai/juin/juillet 2013

La présence des créations contemporaines de dix-huit artistes bouleverse les repères de l’art sacré, repousse les limites de la spiritualité. Une petite révolution voulue par les deux conservatrices de Paray et de Dijon… (interviews de Dominique Dendraël et de Madeleine Blondel, ainsi que des artistes Nadia Sabourin, Marjolaine Salvador-Morel et Aliska Lahusen)…
Voir le sujet en vidéo : http://bourgogne.france3.fr/2013/04/24/exposition-une-spiritualite-au-feminin-240369.html
Marianne Picoche, Isabelle Rivierre, Lucile Feuillebois | France 3 Bourgogne | mercredi 24 avril 2013

L’idée de mêler art sacré et art contemporain n’est pas nouvelle mais à Dijon et Paray, l’accrochage rend le dialogue interdépendant. Les croix se répondent, la vidéo interroge la peinture et le cristal fait miroiter l’or des chasses…
Lire l’article en PDF : 130419_LeJSL_SamediCie
ou sur le site du JSL : http://www.lejsl.com/pays-charolais/2013/04/19/18-artistes-pour-une-spiritualite-au-feminin
Meriem Souissi | Le Journal de Saône-et-Loire | Samedi & Cie | vendredi 19 avril 2013

Avec près de soixante œuvres réparties sur les deux musées, l’exposition “Une spiritualité au féminin” propose une lecture plurielle de la spiritualité, une recherche sensible, articulée autour de créations exclusivement féminines…
Lire l’article le site de narthex : http://www.narthex.fr/news/une-spiritualite-au-feminin
Maud Cassanet | narthex.fr | vendredi 19 avril 2013

Montrer l’invisible, telle est la quête des 18 artistes réunies au musée d’art sacré de Dijon et au musée eucharistique du Hiéron de Paray-le-Monial dans une exposition intitulée “Une spiritualité au féminin”…
Lire l’article en PDF : 130404_LaVie
Martine Sautory | La Vie | 4/10 avril 2013

Une exposition conjointe entre Dijon et Paray-le-Monial présente les vocations spirituelles de 18 femmes et artistes contemporaines…
Lire l’article en PDF : 130401_DijonMag
Dijon Mag | avril 2013

Le musée du Hiéron, musée de France, a rouvert en 2005 après une fermeture de 20 ans. Il doit sa renaissance grâce à sa conservatrice Dominique Dendraël…
Lire l’article en PDF : 130331_LeJSL
Annabel Iseux | Le Journal de Saône-et-Loire | dimanche 31 mars 2013

Le musée du Hiéron à Paray-le-Monial, en écho au Musée d’art sacré de Dijon, présente une exposition regroupant uniquement des œuvres d’artistes féminines. “Une spiritualité au féminin” s’inscrit comme une introduction au patrimoine ancien religieux…
Lire l’article en PDF :130329_LaRenaissance
Delphine Mignat | La Renaissance | 29 mars / 4 avril 2013

Deux villes ont collaboré pour présenter un ensemble d’œuvres contemporaines réunissant 18 artistes autour du thème “Une spiritualité au féminin”…
Lire l’article en PDF :130329_LeJSL
ou sur le site du JSL :: http://www.lejsl.com/pays-charolais/2013/03/29/la-spiritualite-au-feminin-a-voir-au-musee-du-hieron
Maryvonne Bidault | Le Journal de Saône-et-Loire | vendredi 29 mars 2013

Le musée parodien rouvre ses portes avec l’exposition « Une spiritualité au féminin”. Des œuvres déconcertent, d’autres nous interrogent, mais elles ne laissent personne indifférent…
Lire l’article en PDF : 130325_LeJSL
ou sur le site du JSL : http://www.lejsl.com/pays-charolais/2013/03/25/spiritualite-deconcertante
Hervé Bachelard | Le Journal de Saône-et-Loire | lundi 25 mars 2013

Places fortes de charmes enchanteurs bourguignons, le monastère des Bernardines de Dijon et le musée du Hiéron ouvrent tous deux leurs portes aux 18 artistes conviés à donner leur vision d’ « Une spiritualité au féminin ». Des bouquets brodés de Nadia Sabourin aux photographies floues de Rossella Bellusci. Artistique, le flou, hein.
Constance Bourbon | Grazia | 22/28 mars 2013

Près de soixante œuvres de dix-sept artistes réparties sur les deux musées explorent, à travers leur identité féminine, la notion de spiritualité. Parmi celles-ci, signalons la présence de Carole Benzaken, Aliska Lahusen et Valérie Belin.
Voir le site :
http://www.artabsolument.com/fr/default/exhibition/detail/1654//Une-spiritualite-au-feminin.html
Alix Bassi | artabsolument.com | vendredi 15 mars 2013

Deux musées, 17 femmes artistes et non des moindres : V. Belin, C. Drai, T. Mouraud, etc. évoquent les manières de croire et d’espérer d’aujourd’hui. Reste à savoir en quoi elles sont typiquement féminines.
Françoise Monnin | Artension | mars/avril 2013