Max Wechsler

Max Wechsler (1925)

Max Wechsler est né à Berlin en 1925. Il vit et travaille à Paris. Il arrive en France en 1939 et perd ses parents restés à Berlin et déportés à Auschwitz en 1943. Il connait sa première exposition personnelle en 1968 au musée d’Art Moderne de Paris. Son travail est inspiré de plusieurs périodes artistiques, comme le surréalisme entre 1958 et 1972, il travaille avec de l’huile sur contreplaqué et toile. Entre 1974 et 1977 il cesse volontairement de peindre et ne reprendra le pinceau qu’en 1979 pour sa période abstraite. En 1983, il commence à travailler avec les recouvrements de papier, technique qui remplacera le pinceau et la couleur. À partir de 1985, Max Wechsler travaille avec des caractères typographiques et des photocopies noir et blanc.

 La lettre…

« La lettre m’intéresse pour son aspect typographique, sa forme, son inclinaison, sa densité. Mon projet consiste à défaire la lettre de sa fonction: l’écrit. Procédant à sa transformation, je la fais éclater pour n’utiliser que ses particules: un contour, un trait, une courbe. Ainsi les fragments de la lettre convertis en signes seront disposés sur une feuille de papier, puis collés en fonction d’un rythme, d’une lumière interne. Le module de départsera photocopiè en ombre. Le recouvrement d’une surface peut alors commencer. L’illicibilité s’empare de l’espace. Cependant il émanera toujours quelque chose de son origine écrite. La lettre sans cesse transformée, destructurée, résiste, se révèle indestructible. D’autres représentations apparaissent; la lettre devient son Autre. Il me plait d’associer ainsi la part de ce qui sera ignoré à jamais de celle qui, par ailleurs, demeurera indélébile. Cette métamorphose renforce l’omniprésence de la lettre qui récuse sa disparition. »

Max Wechsler 2002

Laisser un commentaire